Bienvenue

Mes autres sites :

EDUPHILOSOCIO
https://sites.google.com/site/eduphilosocio/
DÉBUTS EN ENSEIGNEMENT
https://sites.google.com/site/debutsenenseignement/

Pour me rejoindre : Stemar63@gmail.com

vendredi 27 août 2010

Le vent

Le vent souffle de plus en plus fort. L'orage vient et nous n'y sommes pas prêts. Mais il n'est jamais trop tard. Encore faut - il que nous ayons la volonté d'agir, d'agir pour le bien de tous. Encore faut - il que les puissances égoïstes qui règnent actuellement ne tuent pas dans l'oeuf tout espoir d'amélioration. Encore faut - il que nous demeurions humains.

jeudi 26 août 2010

Encore sur la démocratie

La démocratie n'a de vie que si nous lui en prêtons. Sans nous, elle disparaît.

Une humanité toujours à faire

L'humanité en nous est moins un état qu'un projet à poursuivre sans cesse. Si nous sommes tous des êtres humains (ce qui est indénable), nous ne savons pas tous et toujours nous comporter avec humanité.

Leçon de l'histoire

L'histoire nous apprend que les mouvements à l'extrême entraînent toujours leurs opposés tout aussi extrêmes.

Des passagers

Nous ne sommes que des passagers sur Terre, des locataires aussi, mais nous nous comportons en propriétaires. Pire, nous nous comportons en mauvais propriétaires qui dilapident leurs biens.

dimanche 22 août 2010

La cupidité

Nous avons érigé la cupidité en valeur absolue. Nous avons sacrifié à tous les veaux d'or. Nous nous agenouillons devant les puissances de l'argent comme devant des Dieux. Nous abandonnons notre souveraineté aux mains d'arrivistes sans scrupules. Des «poches» de résistance existent certes, mais le mal qui nous ronge est puissant...tentaculaire. La folie qui nous habite semble sans limite. L'espérance demeure toutefois un devoir car sans elle nous sombrerions dans la torpeur.

mercredi 18 août 2010

Professionnalisme

Le professionnalisme, ce n'est pas la perfection dans l'acte mais l'intention de bien faire, de mieux faire et de faire juste.

Créer

Créer, même modestement, c'est participer à la vie, c'est faire oeuvre utile, c'est donner le monde en héritage, c'est aider la beauté à vaincre la laideur...créer c'est ouvrir les portes toutes grandes sur l'imaginaire.

Victoire

La plus grande victoire que nous pouvons remporter est contre soi-même.

La vanité

L'être humain est profondément vaniteux. Mais cela se soigne. La cure est toutefois longue et sans garantie de succès.

lundi 16 août 2010

Sur la croyance et le doute

Chacun d'entre nous devrait méditer sur ce fait : tout au long de l'histoire de l'humanité, ce sont les hordes de croyants (chrétiens, musulmans, communistes, fascistes, etc.) qui se sont livrés aux plus grands massacres. Les sceptiques, les agnostiques, font de mauvais fanatiques....et peut-être de meilleurs êtres humains.

lundi 9 août 2010

Une raison immanente

La raison a longtemps été conçue dans un rapport à l'éternité, à la transcendance. Or, le 20e siècle - et notamment la Shoah - à mis à mal cette conception. De nombreux philosophes - dont ceux de l'école de Francfort - ont proposé de penser la raison de manière immanente. À cet égard, ils rejoignent d'une certaine manière les idées de Spinoza. Or, l'immanence de la raison ne signifie pas une acceptation du relativisme. En fait, l'immanence ne condamne pas à l'instabilité. Il y a du stable (du permanent mais pas de l'éternel) dans l'immanence. Cette pensée nous invite à concevoir notre monde comme le seul monde. Mais, ce monde est tout à nous et c'est nous qui y faisons vivre la raison par nos actes et par nos oeuvres. En somme, la conception d'une raison immanente plutôt que transcendante est en quelque sorte un appel à l'action éclairée, à la responsabilité personnelle et collective et non pas une occasion de découragement.

Former un enseignant

Pour former à enseigner, il faut certes acquérir des «techniques et des stratégies» mais il faut aussi - et peut-être surtout - apprendre à devenir un enseignant. Or, cet apprentissage exige plus qu'une maîtrise technique et instrumentale des situations d'enseignement. Apprendre à enseigner commande une réflexion profonde sur l'action éducative dans toutes ses dimensions : techniques, éthiques, psychologiques, épistémologiques, sociales, politiques, culturelles, etc.

Comprendre le fonctionnement de l'esprit

Les neurosciences ont le vent dans les voiles. Leurs découvertes sont indubitablement intéressantes et importantes. Toutefois, il ne faut pas croire que la compréhension du fonctionnement du cerveau épuise la compréhension du fonctionnement de l'esprit. L'esprit c'est plus que la somme des connexions neuronales.

Action éducative

Qu'est-ce qu'une action éducative réussie ?
C'est lorsqu'un projet d'enseignement rencontre un projet d'apprentissage et que les deux se conjuguent pour atteindre un but commun.

Liberté

Si la contrainte sans liberté est inhumaine, la liberté sans contrainte ne l'est pas moins. Il ne saurait en effet y avoir d'humanité sans règles. Mais, l'humanité ne peut aussi fleurir que dans la liberté.

dimanche 8 août 2010

La Catastrophe en voie d'être oubliée

Il ya eu Auschwitz. Il y a eu cette nuit de l'histoire. Cette déraison de la raison. Il y a eu ces ténèbres. Puis, le choc de cette catastrophe sur la pensée occidentale. Tentatives de penser cette horreur. Tentatives de penser autrement pour que cela n'arrive plus jamais. Enfin, il y a eu le triomphe de la consommation, de l'égocentrisme, du narcissisme, de la cupidité, bref, le monde sous la gouverne du néo-libéralisme, du postmodernisme et autres idéologies creuses (parfois, aussi, réactionnaires). Bref, il y a maintenant l'amnésie. Non pas qu'il y a absence de commémorations du passé. Mais celles-ci ne sont malheureusement que trop rarement l'occasion de réfléchir sur les leçons à tirer du passé. On célèbre moins pour se souvenir que pour glorifier le présent. Culture de l'amnésie que la nôtre.

lundi 2 août 2010

Enseigner : un métier pas comme les autres

Enseigner ce n'est pas faire un métier comme les autres. C'est une aventure périlleuse où l'être humain peut perdre pied. Dans notre monde fou de technique et de performance, nous avons tendance à l'oublier. Mais l'oubli ne fait pas disparaître la chose, simplement, il nous illusionne sur la maîtrise que nous pouvons avoir de cette aventure qu'est l'enseignement. Nous réduisons trop souvent l'enseignement aux seuls aspects techniques et performatifs. Or, enseigner c'est participer de ce qui peut rendre le futur meilleur. C'est participer de l'éveil des esprits. En ce sens, un enseignement médiocre est un meurtre de l'esprit.