Bienvenue

Mes autres sites :

EDUPHILOSOCIO
https://sites.google.com/site/eduphilosocio/
DÉBUTS EN ENSEIGNEMENT
https://sites.google.com/site/debutsenenseignement/

Pour me rejoindre : Stemar63@gmail.com

mercredi 5 janvier 2011

Apprentissage et expérience en contexte professionnel

Apprendre c’est :
Percevoir;
Interagir;
Intégrer.

Le savoir professionnel se développe certes par l’accumulation de savoirs théoriques produits notamment par la recherche mais surtout par l’expérience concrète du «terrain». Cette expérience permet non seulement de générer de nouveaux savoirs mais aussi d’ajuster et de juger de la pertinence des savoirs formalisés (comme le sont ceux issus de la recherche).

Rôle des croyances dans la connaissance :
Les croyances sont des représentations souvent issues de l’expérience. Elles sont le plus souvent non objectives et relativement tacites. Elles jouent un rôle important dans l’acceptation des savoirs. Elles agissent en fait comme un filtre au sens où elles influencent la façon de lire les phénomènes, de les interpréter et donc de les comprendre. L’apprenant n’est donc pas passif devant le savoir. Son apprentissage sera une rencontre entre ses connaissances et ses croyances et les nouveaux savoirs à acquérir. Si ces derniers viennent en contradiction avec les premières, ils devront déconstruire ce qui est là sinon il n’y aura pas d’apprentissage.

Pour qu’il y ait apprentissage :
L’acquisition de connaissances ou l’expérience doit être suivie d’une réflexion et/ou d’une expérimentation.

RÉFÉRENCE :
Bourassa, B., Serre, F., Ross, D. (1999). Apprendre de son expérience. Québec : Presses de l’Université du Québec.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire