Bienvenue

Mes autres sites :

EDUPHILOSOCIO
https://sites.google.com/site/eduphilosocio/
DÉBUTS EN ENSEIGNEMENT
https://sites.google.com/site/debutsenenseignement/

Pour me rejoindre : Stemar63@gmail.com

samedi 22 janvier 2011

Travailler avec ses semblables

Les emplois où le travailleur a comme objet ses propres semblables (enseignement, psychologie, travail social, etc.) comportement des particularités qui les différencient du travail sur la matière. En voici quelques-unes :
- Production et consommation du produit simultanées d'où une évaluation du produit difficile qui échappe à la rationalité instrumentale (en classe, l'enseignant «produit» de l'enseignement, lequel est «consommé» en même temps par les élèves; quel est le résultat de cet enseignement ?);

- il y a nécessité de la coopération de l'usager (par exemple, en classe pour qu'il y ait apprentissage, l'élève doit être engagé dans sa tâche);

- on doit faire usage de la persuasion (amener l'autre à collaborer oblige le travailleur à le convaincre du bienfondé de son action);

- l'objet, l'humain, fait en sorte que les savoirs sont imprécis (on ne peut «travailler» un humain comme on travaille le bois...heureusement, l'autre peut toujours résister);

- la causalité des phénomènes est incertaine d'où une intervention incertaine (souvent, je ne peux savoir précisément ce qui exactement a entraîné l'effet que je constate; la chaîne causale est trop complexe);

- les attributs de l'usager ne sont pas que des informations objectives mais aussi et surtout des jugements sociaux et moraux d'où la forte dimension éthique du travail interactif et l'impossibilité de la pure technique;

- le moyen privilégié pour agir est l'autorité par la persuasion i.e. accroître l'identité de l'usager avec les normes du travailleur interactif.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire