Bienvenue

Mes autres sites :

EDUPHILOSOCIO
https://sites.google.com/site/eduphilosocio/
DÉBUTS EN ENSEIGNEMENT
https://sites.google.com/site/debutsenenseignement/

Pour me rejoindre : Stemar63@gmail.com

dimanche 30 décembre 2012

La culture comme ouverture

La culture - au sens d'être cultivé - devrait toujours être une fenêtre ouverte sur le monde et non pas un mur pour s'en protéger.

mardi 25 décembre 2012

Gadamer

Pour qui veut suivre à la trace la vie et, dans une moindre mesure, la pensée du grand philosophe allemand Hans-Georg Gadamer (1900-2002), je recommande très chaudement la lecture de la biographie que lui a consacré le philosophe Jean Grondin de l'Université de Montréal : Hans-Georg Gadamer. Une biographie, Paris, Grasset, collection Le collège de philosophie, 2011. Outre la vie même du philosophe, cet ouvrage nous offre aussi une traversée du 20ème siècle. Il nous permet également de comprendre ce qu'a pu être la vie d'un universitaire allemand sous le régime nazi. Il fournit par ailleurs quelques clés de lecture de la personnalité, de l'oeuvre et des choix politiques de Martin Heidegger, le maître de Gadamer. Bref, une biographie à lire pour qui s'intéresse à la philosophie.

dimanche 23 décembre 2012

Une petite voix

Elle est fragile et peu sonore la voix des philosophes mais oh combien indispensable.

Le temps qui manque

Il faut beaucoup de temps et de patience pour "fabriquer" un érudit. Ce temps, notre époque ne souhaite plus l'accorder aux universitaires qui doivent désormais produire du savoir rapidement et idéalement, produire du savoir utile aux entreprises ou, à la rigueur, utile dans la gestion des problématiques sociales.

Les grandes perdantes

Dans le domaine de la recherche, les grandes perdantes de cette période de montée du néolibéralisme que nous vivons se sont les sciences de l'esprit (comme on disait à une certaine époque), les sciences humaines et sociales dont le soutien à la poursuite de la richesse est à peu prêt nul et qui, oh horreur, sont la plupart du temps assez (voir très) critiques de l'ordre du monde.

samedi 22 décembre 2012

Vérité

Une vérité qui se limite aux "évidences" de la science est une vérité tronquée.

vendredi 21 décembre 2012

Science et vérité

La modernité a réduit la demeure de la vérité à la seule science, reléguant l'art à la seule expérience esthétique.

mercredi 19 décembre 2012

Devenir humain

Il faut beaucoup de temps et d’efforts pour devenir humain. Et, jamais on ne peut crier victoire !

mardi 18 décembre 2012

lundi 17 décembre 2012

Grandeur et petitesse devant l'apprentissage

Celui qui se croit trop grand n'apprend pas. Celui qui se croit trop petit non plus. Comme en bien des choses, tout ici est dans la juste mesure.

Trois manières de concevoir la liberté

La liberté comme capacité d'agir sans contrainte.

La liberté comme libre arbitre.

La liberté comme responsabilité pleine et entière de nos actes (la raison morale).

On l'aura compris, dans notre monde actuel,  les deux premières ont beaucoup d'adeptes.

La dernière des trois, on ne sera pas surpris, est la mal aimée de notre époque.

Système et condition humaine

Avec ce qui semble être le triomphe des sciences et des techniques, plusieurs sont tentés d'adopter la notion de système pour penser, décrire et comprendre les phénomènes humains. Or, à la suite du grand philosophe allemand Hans-Georg Gadamer (1900-2002), il est légitime de se demander si la notion de système est vraiment compatible avec la nature profondément historique de la condition humaine. 

dimanche 16 décembre 2012

Petit jeu de questions / réponses

Quelques-unes de mes «convictions»...(toujours en évolution, je l'espère)
Qu’est-ce que la tradition ?
La culture comme héritage !
On hérite toujours d’un monde….
Qu’est-ce que la culture ?
Un contenu certes mais aussi un rapport à soi, à autrui, au monde !
La culture me permet de me penser, de penser autrui et d’entrer en relation avec lui et de penser le monde que l’on partage ou qui nous différencie.
Qu’est-ce que le jugement ?
Un savoir agir; Un pouvoir agir; Un vouloir agir ! 
La Phronesis (sagesse pratique) et le Kaïros (sens de l'occasion opportune) réunis.
Comment se développe le jugement ?
Par l’exercice en situation, exercice soutenu par la culture, le savoir, la sagesse!

samedi 15 décembre 2012

Art et enseignement

Les "anti-pédagogues", les pourfendeurs des sciences de l'éducation, ont l'habitude de dire que l'enseignement est un art et que la formation actuelle est trop technique, engluée dans un jargon ésotérique incompréhensible. Ils n'ont pas totalement tort. Mais, on se demande toujours à quel art font- ils référence ?  À ma connaissance la formation des artistes - tous les arts confondus - est très technique et chaque art comporte son jargon. Pensent-ils à un art d'amateurs autodidactes ? Par ailleurs, il est toujours très étrange de lire des philosophes qui critiquent les langages abscons des sciences de l'éducation...la philosophie, depuis toujours, étant elle-même une usine fort productive en langages incompréhensibles. Pour revenir à cette question de la dimension artistique de l'enseignement, on constate que les critiques des sciences de l'éducation et de la formation des enseignants ont nettement tendance à "penser" l'art comme étant caractérisé par la liberté, l'improvisation, l'affirmation d'un style personnel. S'il y a indubitablement de tout cela dans l'art,   cela passe tout de même sous silence que ces caractéristiques sont l'aboutissement en général de longues années de formation et d'apprentissage de règles souvent fort strictes. Ajoutons enfin que si l'enseignement est un art (et je ne nie pas qu'il comporte des dimensions artistiques) et que, suivant certains auteurs, cela ne s'apprend pas autrement que par essai/erreur, par l'expérience et que, en fin de compte, cela relève du talent (inné ?), nos systèmes d'éducation sont alors placés devant un défi insurmontable : comment trouver et recruter des centaines de milliers d'artistes, comment dénicher des Mozart à la tonne, des Baudelaire à la pelle, des Picasso en masse ? Ou devons-nous nous contenter d'amateurs plein de bonne volonté mais produisant de l'art à rabais ? À moins de renoncer à l'éducation de masse et de revenir à une scolarisation d'un très petit pourcentage de la population  - on pourra peut-être alors trouver assez d'enseignants virtuoses de leur art - n'est - il pas finalement préférable de former de bons techniciens ?

D'une liberté à l'autre

Graduellement, ces trente dernières années, nous sommes passés, en démocratie,  d'une liberté définie essentiellement comme la participation à l'élaboration d'un bien commun à une liberté définie principalement comme étant la participation sans entraves à la consommation généralisée.

Nous avons un gros problème

La complexification du monde et des sociétés n'a pas été accompagnée de l'accroissement de l'intelligence et de la capacité de jugement de l'être humain; pas plus que de l'augmentation de son niveau de moralité et d'éthique.

Pessimiste

Je suis généralement pessimiste mais j'espère toujours que le futur me donnera tort.

vendredi 14 décembre 2012

Tristesse infinie

Jour de grande tristesse...encore une tuerie insensée, cette fois au Connecticut.

jeudi 13 décembre 2012

Chaque époque

En Occident, depuis l'avènement de la modernité (à tout le moins), chaque époque se croit la plus évoluée, la meilleure par rapport aux précédentes. L'histoire, généralement, offre un lourd démenti à cette prétention.

Contradiction

Dans un monde qui met de l'avant l'autonomie de la personne, il est étonnant de constater à quel point nous sommes soumis à des contraintes innombrables, souvent inconnues de ceux qui y sont soumis, contraintes qui ne sont pas moins grandes que celles auxquelles les individus étaient soumis dans les sociétés dites traditionnelles.

mardi 11 décembre 2012

Le souvenir que nous laisserons

Nous passerons à l'histoire comme étant l'époque qui aura fait de l'égocentrisme et de la cupidité des vertus cardinales.

lundi 10 décembre 2012

Quand il n'y aura plus rien

Quand il ne restera plus rien à vendre ou plus rien sur quoi spéculer, les riches se vendront et spéculeront sur eux-mêmes.

samedi 8 décembre 2012

Armes de destruction massive

Le capitalisme financier et son idéologie néolibérale sont des armes de destruction massive.

Honte

Le Canada que bâtit le gouvernement conservateur depuis 2006 me fait honte.

Entre le désespoir et la rage

Pris entre le désespoir et la rage, je vois le monde courir à sa catastrophe.

Naïveté

Il est naïf celui qui croit que nous ne vivons pas sous la censure.

vendredi 7 décembre 2012

Si nous étions vraiment en démocratie

Dans un État pleinement démocratique, les agences de crédit, les lobbyistes, les transnationales et les grands financiers ne détermineraient pas prioritairement l'agenda politique des gouvernements. Leur poids politique ne serait pas immensément plus lourd que celui des millions d'hommes et de femmes ordinaires. Mais, notre monde étant ce qu'il est, le «monde ordinaire» ne fait pas le poids devant ces gigantesques forces économiques dont la parole à force de loi pour nos gouvernements serviles de bonne grâce ou apeurés par ces titans du monde moderne.

jeudi 6 décembre 2012

Promesse du matin...

Il y a dans chaque matin une promesse. Or, que de fois n'avons-nous pas trahi cette promesse.

mercredi 5 décembre 2012

Un long combat

Qu'il est long le combat de l'humain pour conquérir son humanité. Que l'issue est incertaine.

lundi 3 décembre 2012

Histoire de la pédagogie

Pour ceux qui veulent avoir un aperçu des doctrines sur l'éducation et des pratiques d'enseignement depuis la Grèce ancienne jusqu'à nos jours, je recommande la lecture de : 

Georges Minois (2006). Les grands pédagogues de Socrate aux cyberprofs. Paris : Éditions Louis Audibert.

Un ouvrage qui, chose rare, offre un contenu à la fois assez érudit mais toujours accessible.