Bienvenue

Mes autres sites :

EDUPHILOSOCIO
https://sites.google.com/site/eduphilosocio/
DÉBUTS EN ENSEIGNEMENT
https://sites.google.com/site/debutsenenseignement/

Pour me rejoindre : Stemar63@gmail.com

mardi 30 décembre 2014

Pour faire face à la barbarie capitaliste

Penser mieux c'est déjà agir ...

Lire l'ouvrage de la philosophe belge Isabelle Stengers (Université libre de Bruxelles) : 
Au temps des catastrophes. Résister à la barbarie qui vient (Paris : La Découverte, 2013).

lundi 29 décembre 2014

La seule liberté

La seule liberté qui importe pour le capitalisme c'est celle d'entreprendre et de jouer sur les marchés financiers. Toute autre liberté est superflue.

Tout transformer en «occasion d'affaire»

Ce qu'a imposé le capitalisme au monde entier c'est le droit absolu de tout transformer en «occasion d'affaire» même quand cela entraîne des conséquences néfastes pour le genre humain.

Le danger du capitalisme

C'est dans la nature du capitalisme que d'exploiter les opportunités de profit. Il ne peut faire autrement, Il ne pense à rien d'autre et ne peut penser à rien d'autre. Ainsi, il ne peut être réformé. En ce sens, il représente un danger pour le genre humain.

samedi 27 décembre 2014

Voyage au Canada en 1838



Les journaux de voyage de deux dames anglaises qui furent aux premières loges lors des événements entourant la rébellion des Patriotes au Haut et au Bas Canada. Une page d'histoire, des informations sur la vie quotidienne à cette époque et sur la traversée de l'Atlantique, une vision de la colonie du nord, des «Canadiens», des États-Uniens, des Anglais installés en Amérique, le point de vue de deux femmes dont les maris jouèrent un rôle capital dans la «gestion» de la crise. 

Durham, Lady; Ellice, Jane (2013). Dans le sillage des Patriotes. 1838. Québec : Les éditions du Septentrion. Collection V.

vendredi 26 décembre 2014

L'être humain comme une chose

Étudier l'être humain comme une chose, habitude prise par la science qui donne de grands résultats mais qui n'en n'est pas moins réductrice.

mercredi 24 décembre 2014

Illusions

Les cimetières sont remplis de gens qui se croyaient sinon immortels à tout le moins irremplaçables.

dimanche 21 décembre 2014

Grandeur

Il faut beaucoup de grandeur pour accepter d'être petit.

Leçon

Il ne faut pas donner de leçon si l'on n'est pas convaincu d'être le premier à en avoir besoin.

Méfiance

Il faut toujours avoir la sagesse de se méfier de sa sagesse.

Éblouissement

Ce n'est que dans l'obscurité que la lumière peut nous éblouir vraiment.

Recul

Pour embrasser du regard il faut prendre du recul.

Arrogance

L'arrogance est une ignorance qui s'ignore.

Déraisonnable raison

La raison déraisonne lorsqu'elle se croit toute puissante.

Certitude

Trop de certitude tue la pensée.

samedi 20 décembre 2014

La beauté

La beauté se trouve certes dans les grandes oeuvres de l'humanité mais elle se cueille aussi dans les petites choses. Cependant, sa discrétion fait que nous passons le plus souvent à côté sans la voir.

mercredi 17 décembre 2014

Fin de règne en éducation


On le sait, le socioconstructivisme a régné en maître sur les facultés et les départements d'éducation de nos universités pendant plus de deux décennies. Et, bien que sa gloriole ait considérablement pâlie depuis quelques années, le monde universitaire et les milieux scolaires comptent encore de nombreux adeptes de cette idéologie. Or, il existe une incompatibilité pédagogique entre les stratégies d’enseignement mise de l'avant par le constructivisme (par exemple, la pédagogie par projet) et les stratégies détaillées dans les résultats issus des recherches sur l’efficacité de l’enseignement. En effet, les recherches sur l'efficacité de l'enseignement démontrent que, contrairement à ce que prétendent les socioconstructivistes, les approches de type exploratoire sont le plus souvent peu efficaces. Par contre, les approches structurées (allant du simple au complexe) et qui mobilisent tout une série de stratégies qu'on peut nommer «enseignement explicite» sont indubitablement associées à une meilleure réussite scolaire des élèves.

mardi 16 décembre 2014

De grands mensonges

1- On ne peut éradiquer la pauvreté.
2- Les riches le sont parce qu'ils ont travaillé fort.
3- Le filet social nous coûte trop cher.
4- Le privé fait toujours mieux que le public.
5- Il n'y a rien à faire contre les paradis fiscaux.
6- Devant la globalisation nous n'avons d'autre choix que de suivre le cortège.

lundi 15 décembre 2014

Expérience et expertise

L'expérience n'est pas automatiquement garante de l'expertise. On peut répéter pendant vingt ans les mêmes erreurs ou être médiocre durant toute sa carrière.

dimanche 14 décembre 2014

Le nouveau et l'ancien

Dans un monde où le nouveau est toujours vu comme meilleur, l'ancien fait piètre figure.

Bernard Émond

Cinéaste québécois, Bernard Émond écrit aussi. Cet ouvrage reprend quelques-uns de ses textes rédigés entre 1993 et 2010.  Lecture stimulante !

Émond, Bernard (2011). Il y a trop d’images. Textes épars 1993-2010. Montréal : Lux. Collection Lettres libres.