Bienvenue

Mes autres sites :

EDUPHILOSOCIO
https://sites.google.com/site/eduphilosocio/
DÉBUTS EN ENSEIGNEMENT
https://sites.google.com/site/debutsenenseignement/

Pour me rejoindre : Stemar63@gmail.com

mardi 30 juin 2015

L'essence de quelque chose

L'essence de quelque chose est dans sa manifestation, dans sa représentation, non pas dans une quelconque substance.

Discours et parole

Tout discours est situé. Toute parole est motivée.

Le langage

Contrairement à ce que pense un certain positivisme naïf, le langage n'est pas un simple outil, on ne peut le mettre de côté une fois la tâche finie. Le langage constitue notre monde. En fait, il est notre monde.

Comprendre et se comprendre

Comprendre quelque chose c'est toujours aussi se comprendre.

Donnée brute

Une donnée brute, ça n'existe pas ! La chose comprise l'est toujours en fonction d'un préalable.

lundi 29 juin 2015

La crise du sens

Dans son petit ouvrage «La crise du sens» (123 pages), le philosophe Jean-François Mattéi s'interroge sur ce monde qui ne mène nulle part où l'unité du sens semble perdue, où nous ne semblons plus capables de nous référer à une transcendance, où l'individualisme et la raison instrumentale prennent le pas sur le collectivisme et la raison sensible et où nos repères ont disparu.

Mattéi, Jean-François (2006). La crise du sens. Nantes : Éditions Céline Defaut.

vendredi 26 juin 2015

Grandeur

Les arts sont là pour nous rappeler que l'être humain peut être grand.

En dépit ...

La bonté existe en ce bas monde en dépit de nos gouvernements.

S'occuper des «vraies affaires» !

Une démocratie n'existe que si ses citoyens s'en occupent. Autrement, laissée entre les mains du parti au pouvoir, elle sombre dans l'autoritarisme le plus vulgaire. 

Espérons encore !

De partout dans le monde des voix s'élèvent contre les politiques économiques néolibérales et la dictature des milieux financiers. Espérons encore !

mardi 23 juin 2015

Deux voies différentes

Éduquer un être humain est un processus long et exigeant, l'abrutir est bien plus simple et bien plus rapide.

Recherche collaborative...quelques caractéristiques

Ensemble de pratiques de recherche à caractère participatif;
Faire de la recherche «avec» des acteurs plutôt que «sur»;
Poser un regard complice et réflexif sur la pratique; reconnaissance du savoir d’expérience;
S’inscrit dans une tradition de recherche-action;
A généralement pour objectif d'assurer le développement professionnel, la formation continue.

vendredi 19 juin 2015

La vraie philosophie

La philosophie, la vraie, a à voir avec l'érudition et la sagesse, elle n'a rien à voir avec le showbiz et les plateaux de télévision.

Mauvaise identité

Certains «intellectuels» médiatiques se prennent pour des philosophes quand ils ne sont que des sophistes.

Maladie répandue

L'ignorance de son ignorance est une maladie très répandue.

Sidérante naïveté

La naïveté épistémologique d'un grand nombre de chercheurs est proprement sidérante.

Déshumanisation

En singeant les sciences de la nature, les sciences humaines se sont déshumanisées.

jeudi 18 juin 2015

Une rupture raisonnable

On l'oublie si souvent en ce monde qui sacralise l'expérience pratique mais l'être humain se caractérise par la rupture avec l'immédiat qu'implique la possession de la raison.

mardi 16 juin 2015

«C'est l'autre qui a peut-être raison»

Il fait preuve de grande sagesse celui qui est vraiment capable d'affirmer : «c'est l'autre qui a peut-être raison».

On n'en a pas fini avec la métaphysique

Un petit ouvrage - 130 pages - fort intéressant du philosophe Rémi Brague qui réussit le tour de force de parler de métaphysique de manière suffisamment limpide pour que les non-initiés puissent comprendre.

Brague, Rémi (2013). Les ancres dans le ciel. L’infrastructure métaphysique de la vie humaine. Paris : Flammarion.

Le bien du peuple

Si nos dirigeants politiques pensaient et agissaient vraiment pour le bien du peuple, le peuple irait bien .... Or, ce n'est précisément pas le cas !

dimanche 14 juin 2015

Panorama de l'humanisme en Occident

Bidar, Abdennour (2014). Histoire de l’humanisme en Occident. Paris : Armand Colin. Collection «Le temps des idées».

Un fort bel ouvrage, un tour d'horizon captivant, des questionnements intéressants sur l'avenir de l'humanisme, une invitation à redéfinir ce qu'il y a de grand et de sacré dans l'être humain.

samedi 13 juin 2015

Droit et devoir

Le droit à l'éducation devrait toujours s'accompagner du devoir de se cultiver.

vendredi 12 juin 2015

Ce que nous proposons aux jeunes

Nous proposons un avenir si excitant aux jeunes. Étudier et s'endetter pour avoir, hypothétiquement, un bon job, lequel permet de se payer tout le luxe matériel et les loisirs voulus. Voter une fois tous les quatre ans pour élire un gouvernement autoritaire et corrompu à la solde de la haute finance et des grandes multinationales. Prendre acte que le monde est tel qu'il est et que rien ne peut être changé, sinon quelques aménagements cosmétiques sans incidence sur le fond des choses. Passer sa vie à travailler et à consommer pour ensuite mourir sans coûter trop cher à la société. Quelle élévation de l'âme! Quelle perspective exaltante! 

mercredi 10 juin 2015

Qu'avons-nous fait ?

Nous, êtres matérialistes et individualistes à l'excès, qu'avons-nous fait du sens du vrai, du bien, du beau et du juste ?

Une éducation vraiment humaniste

Une éducation vraiment humaniste chercherait à rendre la personne plus humaine, c'est à dire à la rendre plus altruiste, plus soucieuse de justice, plus créative aussi, plus à même de goûter la beauté, toujours à la recherche de la vérité et de la sagesse. Inutile de préciser que ce n'est pas là la finalité prioritaire de nos systèmes d'éducation.

mardi 9 juin 2015

Le tragique de la vie

Les Grecs anciens savaient qu'on n'échappe pas au tragique de la vie. Aujourd'hui, nous croyons naïvement que cela est possible, illusion des êtres manquant de sagesse.

Un triste oubli

Nous avons oublié les antiques leçons de sorte que nous accumulons des connaissances qui ne nous donnent aucune sagesse.

Rationalité et sagesse

S'il y a une chose que le siècle dernier nous a appris - mais que nous semblons si souvent prêts à oublier - c'est que faire preuve de rationalité ce n'est pas obligatoirement faire preuve de sagesse.

lundi 8 juin 2015

Éthique de la fraternité

Dans un monde en proie à la cupidité et à l'égoïsme, nous avons besoin plus que jamais d'une éthique de la fraternité, une éthique qui nous rappelle que nous sommes tous frères et soeurs.

Penser au temps

Moins on a de temps, plus on y pense.

Humanisme

L'humanisme est une pédagogie dont nous avons perdu le mode d'emploi.

Perte

Blasés et cyniques, nous avons perdu le sens du fantastique.

jeudi 4 juin 2015

La complexité du monde

La complexité du monde nous fait perdre pied. Étourdis, nous tournons en rond, nous activant de tous côtés sans relâche mais le plus souvent sans but précis.

mercredi 3 juin 2015

Lire Sénèque pour aider à vivre

Dans notre monde sans dessus dessous, il est réconfortant de lire les écrits des grands sages. À ce propos, on consultera avec profit les oeuvres du philosophe stoïcien Sénèque, illustre penseur romain du 1er siècle de notre ère:
  • Sénèque (2010). De la vie heureuse suivi de De la tranquillité de l’âme. Paris : Librio. Préface de Gilles Van Heems. Textes parus au premier siècle après J.-C.
  • Sénèque (2002). Lettres à Lucilius. Anthologie. Paris : Mille et une nuits. Édition établie et postface par Cyril Morana. Traduction de Joseph Baillard, revue, annotée et titrée par Cyril Morana. Texte paru au premier siècle après J.-C.
  • Sénèque (1994). Sur la brièveté de la vie. Paris : Mille et une nuits. Traduction du latin et postface par Xavier Bordes. Texte paru au premier siècle après J.-C.

Trois types de recherche-action

La recherche-action implique linteraction de sujets dans la définition dun problème et la recherche de solutions pour le résoudre. Elle implique aussi habituellement un changement de pratiques. On distingue généralement trois types de recherche-action : 1) Technique[1]. Elle fait référence à une modalité de recherche voulant développer un plan dintervention efficace pour lamélioration des compétences professionnelles et la résolution de problèmes. 2) Pratique[2]. Une intervention qui cherche le développement de la pensée pratique, utilise la réflexion et le dialogue, transforme des idées et amplifie la compréhension. 3) Critique émancipatoire[3]. Est orientée non seulement vers lamélioration des compétences, mais aussi vers l’émancipation des participants à travers la transformation profonde des organisations sociales.




[1] Pensons aux études de Lewin et de Corey.
[2] Voir les travaux de Stenhouse et Elliott.
[3] Dans la foulée des recherches de Carr ou de Kemmis.

lundi 1 juin 2015

Assumer l'historicisme en sociologie

•Un historicisme qui n’est pas téléologisme.
•Vision de l’histoire qui s’inscrit contre toute forme d’évolutionnisme.
•Une vision de l’histoire qui considère toutefois que le développement historique ne s’opère pas n’importe comment.
•De manière rétrospective, il est possible de reconstruire les développements historiques et d’en saisir la logique interne.
•Cependant, cette reconstruction ne répond en rien à une «nécessité historique» comme c’est le cas dans les visions évolutionniste ou téléologique de l’histoire.
•C’est dire qu’en matière d’histoire, les possibles sont toujours possibles.
•Tout en intégrant la contingence, dans l’histoire humaine, il faut prendre en compte le fait que les choses n’arrivent pas n’importe comment.
•Il y a un pourquoi à ce qui advient dans l’histoire même si ce qui advient n’est pas nécessaire.
•Dit autrement, ce qui existe aurait pu ne pas exister ou aurait pu exister autrement.
Mais, ce qui vient à l’existence peut être saisi par une visée herméneutique car il n’arrive pas par pur hasard. 

Une posture épistémologique pour la sociologie

Refus de la coupure épistémologique typique du positivisme et de son avatar actuel le postpositivisme.
Il n’y a pas de démarcation radicale entre science et sens commun.
Le savoir sociologique se déploie dans le même champ ontologique que les autres pratiques sociales.
Ce qui ne conduit pas à annuler la spécificité du regard sociologique.
L’interprétation et la pratique sociologiques ne sont pas en extériorité par rapport à la société de sorte que la théorie est un moment de la praxis.

Souhait

Que nos actes soient enfin à la hauteur de nos idéaux.

Mensonge !

L'éducation est une valeur importante au Québec.

Apprentissage dans la durée

Nous n'avons pas assez de toute une vie pour apprendre à mourir.