Bienvenue

Mes autres sites :

EDUPHILOSOCIO
https://sites.google.com/site/eduphilosocio/
DÉBUTS EN ENSEIGNEMENT
https://sites.google.com/site/debutsenenseignement/

Pour me rejoindre : Stemar63@gmail.com

jeudi 31 mars 2016

Comprendre la sociologie

Réponse à ceux qui soutiennent que l'explication sociologique serait devenue une excuse pour justifier l'injustifiable, le bouquin du sociologue français Bernard Lahire est un petit cours de sociologie pour les non professionnels. Facile à lire, limpide dans son argumentation, il saura intéressé toute personne qui souhaite mieux comprendre le point de vue sociologique.

Lahire, B. (2016). Pour la sociologie. Et pour en finir avec une prétendue «culture de l’excuse». Paris : La Découverte.

Des lectures recommandées

·         Agamben, Giorgio : Enfance et histoire
·         Agamben, Giorgio : La Puissance de la pensée. Essais et conférences.
·         Agamben, Giorgio : La guerre civile.
·         Agamben, Giorgio : Qu'est-ce que le commandement ?
·         Angenot, Marc : Dialogues de sourds.
·         Appadurai, Arjun : Condition de l'homme global.
·         Arendt, Hannah : Du mensonge à la violence.
·         Arendt, Hannah : Responsabilité et jugement.
·         Arendt, Hannah : La condition de l’homme moderne.
·         Arendt, Hannah : La philosophie de l’existence et autres essais.
·         Arendt, Hannah et Jaspers, Karl : La philosophie n’est pas tout à fait innocente.
·         Augé, Marc : L’anthropologue et le monde global.
·         Augé, Marc : La vie en double. Ethnologie, voyage, écriture.
·         Augé, Marc : Génie du paganisme.
·         Augé, Marc : Une ethnologie de soi. Le temps sans âge.
·         Aurégan et Palayret : Dis étapes de la pensée occidentale. Des présocratiques à la modernité.
·         Badiou, Alain : Second manifeste pour la philosophie.
·         Badiou, Alain : Petit panthéon portatif.
·         Badiou, Alain : D’un désastre obscur. Droit, État, Politique.
·         Badiou, Alain : La relation énigmatique entre philosophie et politique.
·         Badiou, Alain : La philosophie et l’événement.
·         Bakewell, Sarah : Comment vivre?
·         Balandier, Georges : Du social par temps incertain.
·         Baum, G. : Vérité et pertinence.
·         Bardin, Christophe : Montaigne. La splendeur de la liberté.
·         Barrau, Aurélien, Nancy, Jean-Luc : Dans quels mondes vivons-nous ?
·         Beauchemin, Jacques : La souveraineté en héritage.
·         Beaudry, Jacques: Le tombeau de Carlo Michelstaedter.
·         Bertrand, Pierre : La liberté du regard.
·         Bertrand, Pierre : Pourquoi créer?
·         Bertrand, Pierre : La conversion du regard.
·         Bertrand, Pierre : Exercices de perception.
·         Biron, Michel : De Saint-Denys Garneau.
·         Bloch, Ernst : La philosophie de la Renaissance.
·         Blumenberg, Hans : Le concept de réalité.
·         Boghossian, Paul : La peur du savoir. Sur le relativisme et le constructivisme de la connaissance.
·         Bossy, J.-F. : La philosophie à l'épreuve d'Auschwitz.
·         Bougamin, Ami : Walter Benjamin. Le rêve de vivre.
·         Boulanger, Philippe : Jean-François Revel.
·         Bourel, Dominique : Martin Buber. Sentinelle de l’humanité.
·         Bouriau, Christophe : Schopenhauer.
·         Bouveresse, Jacques : Philosophie, mythologie et pseudo-science. Wittgenstien lecteur de Freud.
·         Brague, Rémi : Le règne de l'homme.
·         Bredekamp, Horst : Théorie de l’acte d’image.
·         Bronner, Gérald : La démocratie des crédules.
·         Bunge, Mario : Matérialisme et humanisme. Pour surmonter la crise de la pensée.
·         Caillé, Alain : La sociologie malgré tout.
·         Cantin, Serge : La souveraineté dans l'impasse.
·         Canto-Sperber, Monique : Éthiques grecques.
·         Cioran : Apologie de la barbarie.
·         Colli, Giorgio : Après Nietzsche.
·         Colli, Giorgio : La naissance de la philosophie.
·         Colliot-Thélène, C. et Guénard, F. : Peuples et populisme.
·         Conche, Marcel : Le fondement de la morale.
·         Conche, Marcel : Ma vie antérieure et le destin de solitude.
·         Conche, Marcel : Confession d'un philosophe. Réponses à André Compte-Sponville.
·         Conche, Marcel : Quelle philosophie pour demain?
·         Coppens, Yves : L'histoire de l'homme.
·         Corbin, Alain (dir.) : Histoire du christianisme.
·         Corcuff, Philippe : Où est passée la critique sociale? Penser le global au croisement des savoirs.
·         Crespi, Franco : La maladie de l'absolu. L'origine du mal et la recherche du bien.
·         Dardot, Pierre, Laval, Christian : Commun. Essai sur la révolution au 21e siècle.
·         Darmangeat, Christophe : Conversation sur la naissance des inégalités.
·         De Koninck, T. : Philosophie de l’éducation.
·         De Koninck, T. : Philosophie de l’éducation pour l’avenir.
·         De Koninck, T. : À quoi sert la philosophie ?
·         De Koninck, T., Larochelle, G. : La dignité humaine.
·         Deliège, Robert : Une histoire de l’anthropologie. Écoles, auteurs, théories.
·         Delsol, Chantal : La nature du populisme ou les figures de l’idiot.
·         Deneault, Alain et al. : L’austérité au temps de l’abondance.
·         Descombes, Vincent : Exercices d'humanité.
·         Descombes, Vincent : Philosophie du jugement politique.
·         Descombes, Vincent : Le complément de sujet. Enquête sur le fait d'agir de soi-même.
·         de Waal, Frans : Le bonobo, Dieu et nous.
·         Doré, François Y. : Les origines du comportement humain et de la culture.
·         Droit, Roger-Pol (dir.) : Figures de l’altérité.
·         Dufour, F.G. : La sociologie historique. Traditions, trajectoires et débats.
·         Eco, Umberto : Confessions d'un jeune romancier.
·         Elias, Norbert : Mozart. Sociologie d’un génie.
·         Elias, Norbert : Par lui-même.
·         Elias, Norbert : Du temps.
·         Elias, Norbert : Engagement et distanciation
·         Elias, Norbert : La civilisation des mœurs.
·         Elias, Norbert : Qu’est-ce que la sociologie ?
·         Elias, Norbert : L’utopie.
·         Eribon, Didier : La société comme verdict.
·         Erman, Michel : La cruauté. Essai sur la passion du mal.
·         Fanon, Frantz : Écrits sur l’aliénation et la liberté.
·         Farge, Arlette : La déchirure. Souffrance et déliaison sociale au 18e siècle.
·         Ferry et Capelier : La plus belle histoire de la philosophie
·         Freitag, Michel : L'abîme de la liberté.
·         Forest, Philippe : Aragon.
·         Germain, Jean-Claude : La double vie littéraire de Louis Fréchette.
·         Girard, Mathilde et Nancy, Jean-Luc : Proprement dit. Entretien sur le mythe.
·         Godelier, Maurice : La production des grands Hommes.
·         Godelier, Maurice : L’imaginé, l’imaginaire et le symbolique.
·         Godin, Christian : La démoralisation. La morale et la crise.
·         Goethe : Conversations de Goethe et Eckermann.
·         Goody, Jack : La raison graphique. La domestication de la pensée sauvage.
·         Graeber, David : Dette, 5000 ans d'histoire.
·         Graeber, David : Pour une anthropologie anarchiste.
·         Grand’Maison, J. : Ces valeurs dont on parle si peu.
·         Hacking, Ian : Entre science et réalité : la construction sociale de quoi ?
·         Hadot, Pierre : Plotin ou la simplicité du regard.
·         Hamelin, Pierrick : Promenades philosophiques.
·         Hayoun, Maurice-Ruben : Maïmonide ou l'autre Moïse.
·         Hawking, Stephen : La brève histoire de ma vie.
·         Honneth, Axel : La lutte pour la reconnaissance.
·         Honneth, Axel : Un monde de déchirements. Théorie critique, psychanalyse, sociologie.
·         Honneth, Axel : Le droit de la liberté. Esquisse d’une éthicité démocratique.
·         Hösle, Vittorio : Philosophie de la crise écologique.
·         Jacques, Daniel : La mesure de l'homme.
·         Jacoby, Russel : Les ressorts de la violence.
·         Jerphagnon, Lucien : L’homme qui riait avec les dieux.
·         Jerphagnon, Lucien : Mes leçons d'antan. Platon, Plotin et le néoplatonisme.
·         Kitcher, Philip : Science, vérité et démocratie.
·         Kraus, Karl : Aphorismes.
·         Laberge, Jean : Plaidoyer pour une morale du bien.
·         Latour, Bruno : Jubiler ou les tourments de la parole religieuse.
·         Laroche, Josepha : La brutalisation du monde. Du retrait des États à la décivilisation.
·         Laval, Christian : L’ambition sociologique.
·         Le Breton  Les passions ordinaires. Anthropologie des émotions.
·         Lenoir, Frédéric : Petit traité d'histoire des religions. 
·         Lenoir, Frédéric : Le Christ philosophe.
·         Loyer, Emmanuelle : Lévi-Strauss.
·         Lévinas, Emmanuel : Nouvelles lectures talmudiques.
·         Lévinas, Emmanuel : Les imprévus de l’histoire.
·         Lévinas, Emmanuel : La compréhension de la spiritualité des cultures française et allemande.
·         Mairet, Gérard : La fable du monde. Enquête philosophique sur la liberté de notre temps.
·         Martuccelli, Danilo : Sociologies de la modernité.
·         Martuccelli, Danilo : Grammaires de l’individu.
·         Martuccelli, Danilo : Les sociétés et l’impossible. Les limites imaginaires de la réalité.
·         Marzolf, Hedwig : Libéralisme et religion.
·         Mattéi, Jean-François : La pensée antique.
·         Mattéi, Jean-François : L'énigme de la pensée
·         Mattéi, Jean-François : L'homme indigné.
·         Mattéi,  Jean-François : L'homme dévasté.
·         Michel : Johann : Ricoeur et ses contemporains.
·         Monnin, Nathalie : Une histoire de la vérité.
·         Nef, Frédéric : La force du vide. Essai de métaphysique.
·         Meiksins Wood, Ellen : L’origine du capitalisme. Une étude approfondie.
·         Michel, Johann : Ricoeur et ses contemporains.
·         Mouterde, Pierre : Pour une philosophie de l'action et de l'émancipation.
·         Nicolescu, Basarab : Qu’est-ce que la réalité ? Réflexions autour de l’œuvre de Stéphane Lupasco.
·         Niémetz, Serge : Stefan Zweig.
·         Noiriel, Gérard : Qu’est-ce qu’une nation ?
·         Papilloud, Christian : Introduction à la sociologie allemande.
·         Pavie, Xavier : Exercices spirituels.
·         Pellerin : René : Lettres d'un philosophe québécois à ses fils.
·         Perret, Catherine : Walter Benjamin. Sans destin.
·         Picq, Pascal : De Darwin à Lévi-Strauss.
·         Piette, Albert : De l’ontologie en anthropologie.
·         Poizat, Jean-Claude : Hannah Arendt, une introduction.
·         Putnam, Hilary : Le réalisme à visage humain.
·         Quine, Willard van Orman : Relativité de l’ontologie et autres essais.
·         Rancière, Jacques : Le philosophe et ses pauvres.
·         Rancière, Jacques : La méthode de l’égalité.
·         Recanati, François : Philosophie du langage (et de l’esprit).
·         Reymond, Bernard : À la découverte de Schleiermacher.
·         Ricard, Mathieu : Plaidoyer pour l'altruisme.
·         Ricoeur, Paul : Cinq études herméneutiques.
·         Ricoeur, Paul : Parcours de la reconnaissance.
·         Ricoeur, Paul : La critique et la conviction. Entretien.
·         Ricoeur, Paul : Histoire et Vérité.
·         Ricoeur, Paul : Soi-même comme un autre.
·         Ricoeur, Paul : La mémoire, l’histoire, l’oubli.
·         Ricoeur, Paul : Le volontaire et l’involontaire.
·         Riffard, Pierre : Les méthodes des grands philosophes.
·         Rigaux, Natalie : Introduction à la sociologie par sept grands auteurs.
·         Roberge, Jonathan : Paul Ricoeur, la culture et les sciences humaines.
·         Robillard, Jean : Petit traité de l’erreur.
·         Rosset, Clément : Faits divers.
·         Rosset, Clément : Une Passion homicide.
·         Rosset, Clément : Logique du pire.
·         Samoyault, Tiphaine : Roland Barthes.
·         Schmitt, E-E : La nuit de feu.
·         Schmitt, E-E : Diderot ou la philosophie de la séduction.
·         Searle, John : La construction de la réalité sociale.
·         Searle, John : L’intentionnalité. Essai de philosophie des états mentaux.
·         Sebbah, François-David : Lévinas.
·         Sève, Bernard : La question philosophique de l'existence de Dieu.
·         Sève, Bernard : De haut en bas. Philosophie des listes.
·         Siblin, Eric : Les suites pour violoncelle seul.
·         Stanford, Jim : Petit cours d’autodéfense en économie. L’ABC du capitalisme.
·         Strauss, Leo : La persécution et l’Art d’écrire.
·         Strauss, Leo : Qu’est-ce que la philosophie politique ?
·         Strauss, Leo : Nihilisme et politique.
·         Strauss, Leo : Sur une nouvelle interprétation de la philosophie politique de Platon.
·         St-Onge, J.-C. : Tous fous ?
·         Taussig, Sylvei (dir.) : Charles Taylor. Religion et sécularisation.
·         Taylor, C. : Les avenus de la foi.
·         Tellez, Jean : Être moderne. Introduction à la pensée d’André Comte-Sponville.
·         Tellez, Jean : La pensée tourbillonnaire. Introduction à la pensée d’Edgar Morin.
·         Thibeault, Jimmy : Des identités mouvantes. Se définir dans le contexte de la mondialisation.
·         Thomas-Fogiel, Isabelle : Le lieu de l’Universel. Impasses du réalisme dans la philosophie contemporaine.
·         Tiercelin, Claudine : Hilary Putnam, l’héritage pragmatiste.
·         Vacher, L.-M. : Débats philosophiques. Un initiation.
·         Vacher, L.-M. : La passion du réel. La philosophie devant les sciences.
·         Vacher, L.-M. : Une petite fin du monde. Carnet devant la mort.
·         Weber, Florence : Brève histoire de l’anthropologie.
·         Williams, Raymond : Culture et matérialisme.

On ne construit pas du sens

L'expression «construire du sens» est, ces dernières années, devenue très populaire dans le monde de l'éducation. Or, pris au sens fort où l'élève serait «souverain» dans ce processus, cette expression s'avère fausse et fait preuve d'un psychologisme naïf. Les savoirs et leurs significations sont toujours dans une grande mesure imposés. Les situations sont toujours déjà chargées de sens. L'offre de savoirs et les mises en situation dans lesquelles il se déploie sont toujours accompagnés d'un mode d'emploi légitime, même si celui-ci demeure implicite.

Enseigner et apprendre ne sont pas des processus de traitement de l'information

Dans le cadre scolaire, les savoirs, leur organisation, les règles qui régissent leur apprentissage, les normes qui chapeautent leurs enseignement, sont déjà en grande partie déterminés. Les savoirs sont moins des informations à décodées que des prescriptions à intériorisées, des significations à accepter.

L'enseignement comme travail interactif où l'impossibilité de s'en tenir à une relation de type instrumental

Parce qu'il est régi par des finalités diverses, le travail en classe est très complexe. En fait, enseigner c'est interagir avec un collectif et toute action auprès d'un collectif est toujours une action risquée. Or, qui dit interaction, dit actions et réactions et, nécessairement, imprévisibilité ... à tout le moins partielle. Par conséquent, le travail en classe ne peut se réduit à une relation de type instrumental «moyen-fin». En réalité, interagir avec autrui - ici les élèves - c'est poursuivre une relation composite où se mêlent des actions de natures différentes : actions stratégiques, actions normatives, actions affectives, actions traditionnelles, etc. Bref, l'enseignement n'est pas un travail basé uniquement - et peut-être même pas d'abord - sur le rapport moyen-fin.  

mercredi 30 mars 2016

Vous avez dit routines ?

En sciences humaine et sociales  les routines sont des sortes de «patrons» d’interprétation et d’action associés à des situations ou à des contextes spécifiques

Deux modes d’analyse complémentaire :
Une analyse de type phénoménologique via le discours des acteurs.
Les routines comme habitudes réflexives.
Une analyse de type ethnométhodologique via l’observation des pratiques.
Les routines comme habitudes non réflexives.

Ne pas faire de l’action et de la réflexion deux réalités forcément distinctes. À l’instar de Lahire (1998), il faut étudier les «différentes formes de réflexion qui agissent dans différents types d’action» (p. 186).
Dans l’analyse des routines il faut dépasser les visions d’un sujet comme acteur rationnel (un certain cognitivisme) transparent à lui-même et celle d’un idiot culturel dépassé par les forces intériorisées qui le feraient agir…
Les schèmes ou les habitus intériorisés par l’acteur dépendent de la cohérence des principes de socialisation (Lahire, 1998)...
Ainsi, à socialisation hétérogène, schèmes différenciés et pratiques plurielles…
Or, la plupart des acteurs sont placés dans une pluralité de mondes sociaux…
Il faut donc éviter de figer les acteurs dans des modèles rigides où doivent prendre sens toutes leurs actions..
La posture du chercheur en sera une d’écoute des expériences multiples des acteurs.
Et, dans son interprétation de l’action, il tiendra compte tout autant du passé que du présent des acteurs.
En effet, les théories de l’action ont trop tendance à mettre de l’accent sur le passé (Bourdieu et l’habitus par exemple) ou sur le présent (par exemple, l’individualisme méthodologique).
Dans des contextes hétérogènes les acteurs seront pluriels (Lahire, 1998) et le présent aura parfois autant de poids que le passé.
Il faut donc faire le pari de l’analyse simultanée.
À une multisocialisation professionnelle, répond une multidétermination de l’action.
Développer une approche de la pluralité des logiques (Dubet, 1994) à l’œuvre dans les routines en tant que discours et action.
Éviter les généralisations abusives.
Cesser de chercher les essences car une théorie globalisante est peut-être impossible.
RÉFÉRENCES :
Dubet, F. (1994). Sociologie de l’expérience. Paris: Le Seuil.
Lahire, B. (1998). L’homme pluriel. Les ressorts de l’action. Paris : Nathan.